« Taxi ! »

J’embrasse mon fils qui m’a accompagné jusqu’à la station de taxi de la place Gambetta. Me dirige vers la première voiture. Lui me crie qu’elle est déjà occupée !
Voyons la seconde. Elle a de belles vitres teintées, la clim, tout. 
J’ouvre la portière arrière. ..

Ils vous plaisent ? demande-t-elle

 Ernst Ludwig Kirschner « Femme à demi-nue, au chapeau », huile sur toile (1911). Sourcing image : « L’Art du XXè siècle, Museum Ludwig Cologne », éditions Taschen (août 1996). Bibliothèque The Plumebook Café, 08/98

Ernst Ludwig Kirschner « Femme à demi-nue, au chapeau », huile sur toile (1911). Sourcing image : « L’Art du XXè siècle, Museum Ludwig Cologne », éditions Taschen (août 1996). Bibliothèque The Plumebook Café, 08/98


… une femme est assise à l’intérieur. Dénudée jusqu’à la taille. Elle ajuste les bretelles de son soutien-gorge, remet ses seins à l’intérieur des balconnets.
Les tétons qui regardent ce qui se passe se demandent ce que je fais là. « Comment les trouvez-vous ? », me demande la femme. Elle ne paraît pas embarrassée. 
Au contraire elle me sourit.
À mon tour je m’efforce de répondre le plus naturellement du monde. Mais je ne trouve rien d’autre qu’un propos imbécile. « Bien… oui, ils sont bien. » Je reste planté là, les yeux ronds.
L’impression d’être au marché et de donner un avis sur un arrivage de melons de Cavaillon !
Je bredouille des excuses. « Non, ça ne fait rien » me rassure-t-elle sans se départir de son sourire. 
Énigmatique.
Je referme doucement la portière. Le taxi démarre. 
Une troisième voiture. Le chauffeur est africain. « Cette fois-ci, c’est la bonne », me dit-il tandis que je m’installe sur la banquette arrière. 
Il a observé le manège, il me sourit dans le rétroviseur. 
« J’étais dans la lune… »
Je lui donne l’adresse où je veux aller. Me retourne, jette un coup d’œil vers le trottoir. Mon fils a disparu, aspiré par la bouche du métro.
Le chauffeur a mis de la musique. Un air de jazz. Count Basie. J’ai la tête qui swingue
 
 
 
[Date du texte source : juin 2004]

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
*