Archives du mot-clé Stendhal

À l’ombre de Paris

  « Parler de Paris est l’étude de toute la vie, et il faut une tête bien faite pour ne pas se laisser cacher le fond des choses par la mode, qui en ce pays dispose plus que jamais de toutes les vérités. » Stendhal, extrait de « Les mémoires d’un touriste », 1837 (Poche […]

Ainsi en est-il de notre pays…

La bourgeoisie d’affaires détient l’essentiel du pouvoir politique et économique en France depuis le temps de la Monarchie de Juillet. Louis-Philippe, ce nom vous dit quelque chose, roi des Français de 1830 à 1848, encore 13 ans cela fera au total deux cents ans. En voici pour preuve un texte de Stendhal écrit en 1937 […]

À l’approche de l’été

À l’approche de l’été, il éprouvait des sentiments confus, empreins de joie et de mélancolie.  Se réjouissait de l’étirement des journées jusqu’à une heure avancée de ce qui était déjà, quelques mois plus tôt, la nuit. Gardait sa fenêtre sur le jardin ouverte, longtemps après que le soleil eût disparu, pour écouter le chant débridé […]

Le touriste et le journaliste

« J’ai vu la province pendant quelques mois, et j’écris un livre ; Mais je n’ose parler de Paris que j’habite depuis vingt ans. Le connaître est l’étude toute la vie, et il faut une tête bien forte pour ne pas se laisser cacher le fond des choses par la mode qui en ce pays dispose plus […]

Le grand effort de l’art

« Il faut, pendant le voyage en Italie, être vêtu avec beaucoup de simplicité et ne pas porter de bijoux. Dès qu’on aperçoit un gendarme ou un douanier, on prend une pièce de vingt sous avec laquelle on joue de façon à ce qu’ils la voient. » Stendhal « Promenades dans Rome » (1829), éditions Jérôme Millon – 1993 […]

Plus d'articles