Archives du mot-clé Roy Lichtenstein

Un sentiment de liberté retrouvée

    L’été était là. Les vacances tant attendues, qui font oublier la monotonie du travail. La chaleur insupportable des villes avait poussé les habitants à rejoindre les bords de mer.

La guerre en direct

C’était hier Le journaliste : « Alain, excusez-moi de vous interrompre. On vient de nous signaler qu’un Scud a été tiré par l’Irak sur la ville de Ryad. La caméra, plan américain sur le journaliste. Il est debout dans une rue de Ryad. Il fait nuit. Le ciel est étoilé. Derrière le journaliste français, un […]

, classé dans : Carnets

Autour de la transgression

INTRO.  Inutile d’attendre d’une société qu’elle transgresse les lois, les règles, les codes et les tabous sur lesquels elle s’appuie pour réguler son fonctionnement et contraindre (par la force si nécessaire) les rebelles à rentrer dans le rang. La transgression est le propre des individus (seuls ou regroupés) qui se perçoivent comme des déclassés. Ne […]

Le thème amoureux

Références littéraires, travaux d’artistes et fictions. [1.] Le départ. La séparation Flash sur le départ fait ses adieux à Dale. DALE : « Au revoir mon chéri, je compterai chaque seconde jusqu’à ton retour ! » – FLASH : « Essaie de ne pas t’en faire. Nous reviendrons dès que possible. »

Voir des paysages

Article augmenté le 10 août 2011. Paris – extérieur jour J’allais au bureau. Beaucoup plus tard que la plupart des gens. Rue de la Sourdière, calme, déserte presque, j’ai suivi un téléphone portable. L’homme qui le tenait contre son  oreille ne paraissait guère plus pressé que moi.

, classé dans : Carnets

Une vie délicieuse

Avant d’aller au travail, je me suis demandé si ma vie était délicieuse. Jean Paulhan (ext. de Manie-Les causes célèbres, 1950) Les écrivains que l’on aime nous ressemblent un peu But you can’t be Shakespeare and you can’t be Joyce So what is left instead You’re stuck with yourself and a rage that can hurt […]

, classé dans : Journal
Plus d'articles