Archives du mot-clé mort

Les mères à l’étable

 ANTONIN ARTAUD CITÉ PAR KENNETH WHITE [in « Le Monde d’A.A. »] : « Je sais que j’étais né autrement [que « d’être copulé »], j’étais né de mes œuvres et non d’une mère ».  Extrait dans cet article d’un texte d’Antonin Artaud, publié sous le titre « Les mères à l’étable » dans « […]

Pour une nouvelle Esthétique

DÉF. Esthétique. N.f. 1°. Science du sentiment. Spécialt. Science du Beau dans la nature et dans l’art. « Le nom seul de l’Esthétique m’a toujours émerveillé (…) il me fait hésiter entre l’idée d’une Science du Beau (…) et celle d’une Science des Sensations » Paul Valéry (Variété IV) cité par Le Robert.   Hervé […]

, classé dans : Carnets

Mourir pour de vrai

La guerre est enseignée à l’école. Il semble qu’elle sous-tende l’histoire. Connaître les dates des guerres et des batailles. Les adultes commémorent la guerre. Entre 1920 et 1940 les Français n’ont eu de cesse de commémorer la grande guerre sans véritablement se soucier des moyens à mettre en œuvre pour empêcher qu’une nouvelle se produise. […]

, classé dans : Carnets

Ils voulaient que ce soit comme avant

Lorsque j’ai photographié, au Centre Pompidou, cette femme installée sur un pliant devant une toile du peintre américain Philip Guston, qui était devenu dans les dernières années de sa vie un ami de l’écrivain Philip Roth, j’ignorais que plusieurs tableaux de cet artiste lui avaient été inspirés par l’irruption de la vieillesse et les souffrances […]

Ce n’était pas la fin du monde, mais…

Il y a tout juste quatre-vingt dix ans Le 21 décembre 1922, l’écrivain peintre et poète surréaliste Robert Desnos (1900-1945) avait atteint la 308.900.300ème seconde de son existence. Il lui en restait juste le même nombre à vivre. Il mourra  le 8 juin 1945 au camp de Terezin / Lire : Rien ne sera plus […]

Le choc Rothko

Une journée de liberté dans une ville. Il fait très beau, presque chaud. À 10 heures, j’ai emballé mes affaires dans mon sac, fric, lunettes, téléphone, pull et zzzmm…, je m’suis tiré de l’appart sombre avant qu’un indésirable ne sonne et me retarde. Je fais l’entreprise buissonnière. Joyeux, j’ai tout un programme en tête. Sur […]

De l’autre côté du miroir

Mise à jour : 16 mai 2012 FLASH-BACK. L’hôtel où Marion et moi étions descendus portait un nom qui ne lui allait pas. Il aurait dû s’appeler Hôtel du Centre ou du Port, Hôtel du Commerce ou encore Constantine Hôtel ou Hôtel du Plateau (en songeant à Dakar), de la Marine (en pensant cette fois […]

Dans la chaleur d’un mois d’été

Certains jours, je suis à court d’idées « Les gens pensent que je me consume intérieurement, mais non. Certains jours, je suis à court d’idées, et j’me dis « Cette fois, mon vieux, t’es vraiment lessivé ! », mais c’est juste un mauvais moment à passer. » Jean-Michel Basquiat (texte original cité dans le catalogue de l’exposition J.M.B. à […]

Plus d'articles