Archives du mot-clé Jean-Michel Basquiat

Aventure à New-York 2/2

Lire le 1er épisode Aventure à New-York 1/2 2e épisode Jean n’était pas encore entré dans le séjour, où se trouvait une bibliothèque dont la vue fit naître un sourire de satisfaction sur ses lèvres. Il allait probablement y découvrir des choses intéressantes. Jean déposa sur une table de travail les photographies qu’il tenait à […]

, classé dans : Carnets

Aventure à New-York 1/2

Aveu de faiblesse ou dissimulation ? Son fils Jack , qui avait décidé de présenter une liste aux élections municipales, souhaitait effacer les traces d’une liaison amoureuse qu’il avait entretenue avec une étudiante new-yorkaise, quand lui-même séjournait dans son pays . Aujourd’hui, Jack était marié, il avait un fils, et redoutait que la correspondance qu’il […]

Jean-Michel Basquiat et la liberté d’expression

« Jean-Michel Basquiat se voyait comme un artiste mais cela dissimulait sa capacité profonde à agir comme une sorte d’oracle qui distillait sa perception du monde extérieur jusqu’à en tirer la quintessence… » Fred Hoffman, 1994 (« Les années déterminantes, 1981-1983 » pour le livre mentionné sous l’image, p.129) [Hoffman a travaillé avec Basquiat pour la production […]

Un clochard m’a demandé dix sous

Sont réunis ici trois artistes qui ont en commun d’avoir passé beaucoup de temps dans la rue, soit quand ils étaient très jeunes (entre 13 et 15 ans – Basquiat disant à ce propos qu’il était naturel pour un artiste en herbe de fuguer vers cet âge et de vivre dans la rue où il […]

Un air de famille

Autoportrait ? Ces deux images ont déjà été publiées séparément dans le blog. Il était tentant de les réunir : le regard du photographe sur l’artiste, et celui de l’artiste sur lui-même. (La peinture a été réalisée un an après la prise de vue.)

Tintin Basquiat en Côte d’Ivoire

J’essaie de me souvenir de la première fois où j’ai vu un tableau de Basquiat. Pas dans un musée français, A l’exception notable de celui de Marseille, ils ne voulaient pas entendre parler de Basquiat. Rien d’étonnant quand on sait qu’ils refusaient déjà, dans les années 30, d’acheter Picasso ou Matisse, laissant cela aux collectionneurs […]

Couleur de la nuit

France, années 50. Il se souvenait qu’étant gosse il avait peur de se retrouver seul dans le noir, la cave de la maison par exemple où il entrait en laissant la porte grande ouverte derrière lui, prenait en vitesse ce qu’il était venu chercher et ressortait le cœur battant. Que redoutait-il à ce point ? Un […]

, classé dans : Carnets

Chroniques new-yorkaises [Fin]

New-York, oct. 1979 Jean-Michel Basquiat allait avoir 19 ans et commençait tout  juste à faire parler de lui. Source des informations sur l’adolescence de Basquiat : biographie écrite par Phoeban Hoban « Basquiat, a quick killing in art », 1998 (nouvelle édition corrigée,  2004). Penguin Books. Une autre Amérique « C’est encore loin l’Amérique ? »

La nuit, les lions

La nuit les lions sortaient pour chasser Les Blancs se barricadaient chez eux, branchaient leur alarme et regardaient un film policier à la télé avant d’aller se coucher.

, classé dans : Journal

Chroniques new-yorkaises [2.]

Les bureaux restaient éclairés mais il n’y avait plus personne « Je crois bien que j’étais déjà amoureux d’elle avant même de la connaître… » Lob (New-York Love Story, années 1975-80)

Saint Basquiat

Autrefois chargé de vendre en Afrique les produits d’une société suisse de commerce international, Guillaume Ducamp s’adonne désormais à sa passion pour l’art en général et la culture des peuples africains. Il a entrepris de réorganiser sa maison autour de ces thèmes et prépare une exposition sur les « Mots et Objets du Voyage ». Il considère […]

Le miroir et ses reflets

Faut-il chercher à comprendre les artistes ? Gérard Gasiorowski (1930-1986) « Vue de l’exposition de Villeneuve d’Ascq », 1988. Sourcing image : catakogue de l’exposition au Cnetre Pompidou, « La seule règle héroïque être seul, seul, seul. Lorsque tu passeras une journée sans présupposer ni impliquer dans aucun de tes gestes ni de tes pensées la […]

Dans la chaleur d’un mois d’été

Certains jours, je suis à court d’idées « Les gens pensent que je me consume intérieurement, mais non. Certains jours, je suis à court d’idées, et j’me dis « Cette fois, mon vieux, t’es vraiment lessivé ! », mais c’est juste un mauvais moment à passer. » Jean-Michel Basquiat (texte original cité dans le catalogue de l’exposition J.M.B. à […]

Pas vraiment des anges

En parlant des artistes Ces trois-là ont en commun d’avoir été de « sales » et « beaux » gosses a qui une mort prématurée a épargné l’épreuve de la vieillesse (Basquiat et Morrison à 28 ans, Rimbaud à 37), d’avoir connu des relations difficiles avec leur père (celui de Rimbaud, un militaire comme le père de Jim Morrison,  […]

Le Roi des Aulnes

Article augmenté le 17 avril 2011 Wer reitet so spät durch Nacht und Wind ? Qui chevauche si tard [dans] la nuit et le vent ?

Qui a inventé l’Afrique ?

Autrefois on ne se posait pas la question En entrant dans la bibliothèque du Cercle où ils se réunissaient, Guillaume fut surpris d’apercevoir une femme assise à côté de Jacques Leprat.

, classé dans : Journal

D’autres ont choisi la liberté

J’ai essayé d’être vulgaire Le spectacle a lieu au dernier étage d’un bâtiment récent vraisemblablement construit par la ville pour abriter une grande salle de sport. A deux pas de là un établissement scolaire privé où les familles bourgeoises ont coutume d’inscrire leurs enfants jusqu’au bac. « Elle est à quoi ta banane ? » demanda Jean-Michel Pour […]

Noir tumulte

EN BREF. Essayer d’imaginer un vocable générique sous lequel rassembler expériences sur le terrain, lectures et idées personnelles à propos de la relation que les Français entretiennent avec l’Afrique dans la période post-coloniale qui malheureusement est encore la nôtre,  ainsi que les spécificités et la culture d’un monde en profonde mutation qui est celui des […]

Plus d'articles