Archives du mot-clé Contes de ma mère l’Oye

Ne vois-tu rien venir ?

L’art de la politique « Je ne vois toujours rien que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie, » répondit Anne à sa sœur qui lui demandait si, depuis la haute tour de la maison de son mari à la Barbe Bleue qui voulait la tuer, elle apercevait ses frères venus pour la sauver. Charles Perrault […]

Plus d'articles