Quelle vie avant la mort ?

Entre fiction et réalité

Découvert par hasard, en feuilletant les nombreuses revues d’art de la bibliothèque de Vert et Plume, une sculpture de Maurizio Cattelan installée dans l’appartement de collectionneurs français avisés. Cette sculpture, que je ne connaissais qu’à travers une photographie sur fond blanc [*], se dote sur cette image d’une force provocatrice accrue du fait qu’on la dirait vraie. Mais qui est ce petit monstre qui nous ressemble ?

Maurizio Cattelan "Love without words", 1998. Sourcing image : artpress, supplément au n° 305 "Paroles de collectionneurs", 2004 (Bibliothèque Vert et Plume)

« De l’inconvénient d’être né »
(Emil Cioran, 1973)

150è article du blog.
Par François Valménié

Un gros bébé tout nu (qui pourrait être un Jésus de crèche provençale) coiffé de la mitre papale, portée ici à la façon d’un bonnet d’âne. Il est à quatre pattes sur un tapis d’Orient, le regard guettant un signe de ses maîtres devant lesquels il est en adoration. Il fait penser à un petit chien plutôt qu’un petit Pape.
Quel est au juste le sens premier de l’amour dans le dictionnaire ? me suis-je alors demandé.

DÉFINITION. Amour, n.m. Sentiment qui revêt des formes diverses suivant le sujet qui l’éprouve et l’objet qui l’inspire. 1°. – AMOUR DE DIEU, AMOUR DIVIN. L’amour de Dieu pour les créatures, l’amour des créatures pour Dieu. V. Adoration, culte, dévotion, dilection, ferveur, piété. Amour mystique, spirituel. Pur amour. (Dictionnaire Le Robert)

Maurizio Cattelan, dit qu’il commence toujours un travail de création par une image, jamais une idée. La transformation de l’image en œuvre d’art va inciter les spectateurs / lecteurs / internautes que nous sommes à lui trouver une signification, à lui donner un sens. Ainsi le but de l’artiste est-il de créer des images qui s’inscrivent de manière indélébile dans notre mémoire, nous incitent (dans le style grinçant qui est le sien) à une réflexion sur la condition humaine.

[*] voir à la fin de l’article : Mes étés sont libres

Flash info artiste

Maurizio Cattelan. Artiste italien né à Padoue en 1960. Cultive le goût du paradoxe et de la transgression. Détournement du sens premier d’une représentation (Hitler priant à genoux, le Pape cloué au sol par une météorite, des enfants pendus à un arbre…) Installé à N.York depuis le début des années 90.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
*