Préparer l’avenir

« Combien il y a de sortes de principautés et par quels moyens on peut les acquérir. » Machiavel « Le Prince », 1513 (sous titre du 1er chapitre) – Réflexion sur l’exercice du pouvoir local.

RÉCIT. François Valménié s’est présenté aux élections municipales de son village de Maurienne (Savoie) dont le maire avait démissionné. Persuadé que l’immobilisme de la précédente équipe menaçait l’avenir, F.V., aussitôt é élu, choisit d’engager sa commune dans la course à la candidature pour l’organisation du prochain sommet du G20.

Un chien dans un jeu de quilles

Jean-Xavier Renaud « Le conseil municipal", 2008. Peinture à l'huile.union », 2010. Peinture à l'huile. Sourcing image : exposition DYNASTY, MAM Paris, juin 2010 (photo Vert et Plume)

Première réunion houleuse du nouveau Conseil municipal.

La première réunion du Conseil est houleuse. F.V. se comporte comme un chien dans un jeu de quilles. Il bouscule les idées reçues, pourfend les peurs du lendemain. Pour ce faire il s’appuie sur les jeunes conseillers, inquiets de l’avenir de l’économie locale et soucieux de la transformer en développant l’industrie naissante du tourisme. L’idée de F.V. de faire découvrir aux télévisions du monde entier le site extraordinaire où le village est construit leur plaît. Un écrin de montagnes enneigées, une nature protégée, des eaux toujours chaudes où l’on peut se baigner même en hiver. L’exposé de F.V. provoque un tollé du côté des anciens. Renonçant à un passage en force, F.V. leur explique que le lac est comme une nappe de pétrole, il ne faut pas attendre qu’un étranger vienne en tirer profit à leur place, c’est au village de l’exploiter. L’argument les frappe et au bout du compte le projet est adopté. Pour lui donner une dimension internationale, ils conviennent de rebaptiser le lac et de l’appeler désormais « Marvellous Lake ».

Vladimir Smirnov « Les colonies de vacances », sans indication de date ni de lieu. Sourcing image : « Le Monde », juillet 2009 (archives Vert et Plume)

Les images publicitaires de « Marvellous Lake » usurpent à bon compte le bonheur des autres.

Ne reste plus qu’à lancer les études et obtenir le soutien des autorités qui ne manqueront pas de donner au projet le caractère d’un enjeu national. F.V. fait venir une agence en communication de tout premier plan. Il choisit avec eux les mots qui répondront le mieux aux objections de ses futurs adversaires. L’objectif est de les faire passer pour des esprits rétrogrades. Allant jusqu’au bout de la logique de pouvoir, F.V. s’attribue le monopole de l’intelligence économique et du dynamisme.
A leur tour les médias locaux (presse, radio et télévision) s’emparent du projet. Flairant une opportunité de croissance du nombre de leurs lecteurs, auditeurs et téléspectateurs, ils se rangent en ordre de bataille derrière F.V.

Des projets, des mots et des superlatifs qui tuent

Jean-Xavier Renaud « Tondre pour la France », 2009. Peinture à l’huile. Sourcing image : exposition DYNASTY, MAM Paris, juin 2010 (photo Vert et Plume)

Chacun est mis à contribution pour « préparer l’avenir ».

Un journaliste, intéressé par les méthodes de l’agence de com décide de constituer un glossaire des mots magiques qui portent désormais le projet.

Extraits, dans l’ordre alphabétique.

A. – Acteur, toujours « clé ».  – Accélérer, le développement. [« Freiner » est, à l’inverse, un mot proscrit du vocabulaire, qu’il ne faut jamais prononcer]. – Acquis, aucun qualificatif trouvé pour le moment.   – Agence, toujours indépendante. – Authenticité, maître mot, out ce qui ne l’est le devient.

B.- Bâtiments. Attachés à l’adj. « passifs ». Ont une consommation énergétique au m2 réputée basse. – Budget, très bien géré. Noté par une agence indépendante [voir « Agence »]

C. – Candidature, raisonnable, d’avant-garde, bénéfique, formidable. Verbe associé : lancer. Un particulier « présente » sa candidature tandis qu’une commune la « lance ». – Challenge, verbe associé : avoir le goût du challenge.- Chance, d’avoir été choisi. – Collaboration, sort renforcée. – Compétition, de haut niveau.

Alex Raymond "Flash Gordon - Escape to Arboria", 1937-1939. Sourcing image : "Flash Gordon / Vol.3", Nostalgia Press (1977). Bibliothèque Vert et Plume

Au petit matin d’une réunion marathon, capitaines d’industrie et commerçants acceptent de financer à hauteur de 30% le projet « Marvellous Lake ».

D. – Développement, économique, social, dynamique, à long terme. Dynamiques, f.pl. eles perdurent, f.sing. la dynamique est sociale.

E.- Eau, naturelle, propre, abrite la vie de npmbreuses espèces. Économie, bénéficie des efforts de chacun, crée des emplois (aucune destruction d’emplois n’est mentionnée), utilise à bon escient l’argent prêté.. – Eco-quartier, toujours plus à l’étude (permettent de ensifier l’habitat avec l’assentiment des écologistes). – Énergie. Durable, propre. – Éducation, obéit à une philosophie humaniste.   – Élan, toujours « majeur ».  – – Éloge, sans qualiicatif Engagements, toujours respectés,  sont gravés dans le marbre. – Enjeux, aussi à développer : le ourisme, le désenclavement, les transports, le logements (surtout « sociaux« ). – Entreprises, elles se développent. – Environnement, adapté. – Études, lancées (comme la candidature), financées, utiles, les études mobilisent. – État d’esprit, positif. – Evènements, toujours « grands« .      – Experts, ce sont les meilleurs.

F.- Forces, elles sont vives, locales, doivent être fédérées. La force de la mobilisation, du territoire, des bénévoles.

Selon une opinion courante, les choses de ce monde doivent être régies par une minorité

Alex Raymond « Flash Gordon – Escape to Arboria », 1937-1939. Sourcing image : « Flash Gordon / Vol.3 », Nostalgia Press (1977). Bibliothèque Vert et Plume)

Les premières visites de grands dirigeants de la planète  soulèvent l’enthousiasme parmi la population du village.

G.- Gagner, énormément.

H.- Hommage, aux prédécesseurs, à tous ceux qui étaient là avant.

I. – Infrastructures. Elles sont emporaires. – Immobilisme, le pire qui puisse arriver. – Infrastructures, légères et provisoires.

J.K.L.- Logements, toujours « sociaux« .

M.- Médias, incontournables, l’exposition aux médias sera formidable

N.- Niveau, toujours précédé du qualificatif « haut », voire « très haut ». – Notoriété. Doit toujours être renforcée.

O.P.- Patrimoine, architectural (l’église du village), naturel (le lac, les montagnes, les forêts). – Politique, de fond, globale.  – Projets. Ils s’esquissent, doivent être « accélérés« . – Publicité. Se valorise.

Jean-Xavier Renaud « Sans titre », vers 2009. Aquarelle. Sourcing image : exposition DYNASTY, MAM Paris, juin 2010 (photo Vert et Plume)

F.V. reçoit dans son chalet les autres maires de la région. En même temps qu’il savoure sa victoire il songe déjà à passer la main.

Q. Qualité. De la vie, adj. exceptionnelle |quand il s’agit de la vie], grande [pour un dossier].

R.- Résultats. Avec ou sans, l’important est de bouger (= il se passe toujours quelque chose…). Retombées, médiatiques. Sont toujours supérieures aux dépenses.

S.- Simplicité. Employé sans adjectif, le mot symbolise la proximité entre l’homme politique et le peuple.

T.- Territoire. Désigne un puzzle de populations réuni par la géographie. Le territoire est en devenir. – Tourisme. C’est une industrie.  – Travail. Dynamique, la main dans la main.

UVW.XYZ.- Valeurs. Mots à la mode par excellence qui veut tout et rien dire. N’ont jamais été soumises à l’assentiment de la population. Adj. accolé : fortes.  – Vitalité. Celle d’une ville ne se mesure pas à l’énergie de ses habitants mais au nombre de chantiers de construction. – Voies ferrées, doivent être rénovées, modernisées.

Jean-Xavier Renaud « L’île de Pâques », vers 2009. Sourcing image : exposition DYNASTY, MAM Paris, juin 2010 (photo Vert et Plume)

F.V. vit désormais sur une île. Les habitants du village ont donné son nom au Palais des Glaces édifié sur les rives de « Marvellous Lake » pour accueillir les réunions de chefs d’État.

Flash infos artistes, personnages et propos

Alex Raymond.  1909-1956. Artiste américain originaire de l’Etat de New-York. Créateur de la bande dessinée »Flash Gordon », en 1934.
Jean-Xavier Renaud. Artiste français né en 1977.

A propos de François Valménié, lire : Le théâtre de la vie

LES MOTS. Ont tous été tirés des discours des responsables savoyards de tous ordres s’exprimant sur la candidature de leur « territoire » [voir ce mot] à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 2018.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
*