Origines de l’espèce humaine

DÉF. Source. 1°. Eau qui sort de terre. 2°. Source de larmes, de plaisirs, de prospérité. 3°. Origine d’une information, d’une nouvelle. Document, texte original. 4°. Système naturel ou artificiel qui fournit de la chaleur, de la lumière, de l’énergie.

Et Ingres créa la femme

 

Ingres « La Source », 1856. Huile sur toile, 164 x 82 cm. Sourcing image : L’ŒIL n°606, septembre 2009 (collection The Plumebook Café)

Ingres « La Source », 1856. Huile sur toile, 164 x 82 cm. Sourcing image : L’ŒIL n°606, septembre 2009 (collection The Plumebook Café)


L’AIR DU TEMPS. La Pologne, dont on ignore si elle fait ou non partie de l’Europe, tant elle a conservé en son sein les germes du racisme et de l’antisémitisme, a paraît-il décidé de confier à l’Église l’enseignement de la création des espèces et de leur évolution.
Les réponses aux questions que se poseront désormais les petits Polonais seront à rechercher dans la Bible au chapitre de la Genèse. Mais la Bible dit-elle toute la vérité ?
Ingres et Herb Ritts qui sont eux-aussi des créateurs expriment par exemple sur le sujet de l’ordre dans lequel le Dieu des Polonais aurait créé l’homme puis la femme des idées contraires.

Les œuvres d’art font-elles des enfants ?

 

Gauche : Ingres « La Source » - Droite : Herb Ritts « Male Nude », montage. Sourcing des images : L’ŒIL n°606, septembre 2009 (collection The Plumebook Café)

Gauche : Ingres « La Source » – Droite : Herb Ritts « Male Nude », montage. Sourcing des images : L’ŒIL n°606, septembre 2009 (collection The Plumebook Café)

La réunion de ces deux chefs-d’œuvre fait éclater sous nos yeux le mensonge de la Genèse : c’est bien l’homme qui procède de la femme et non le contraire.
La photographie d’Herb Ritts n’aurait jamais existé sans le préalable de la peinture réalisée par Ingres.

Une espèce rare : le mâle américain

 

Herb Ritts « Male nude, frontal », 1984-1988. Image argentique. Sourcing : L’ŒIL n°606, septembre 2009 (collection The Plumebook Café)

Herb Ritts « Male nude, frontal », 1984-1988. Image argentique. Sourcing : L’ŒIL n°606, septembre 2009 (collection The Plumebook Café)

 

Jusqu’à présent la nationalité des premières créatures humaines n’est pas établie de manière absolue. On dit que l’Afrique aurait été leur berceau. Dans ce cas il y a fort à parier que la couleur dde leur peau était noire.
On attend à présent, de la part de l’Église polonaise, qu’elle explique à ses jeunes brebis égarées le processus de blanchiment de la peau à travers les âges.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
*