Nocturnes – 2/3

La nuit interdite

Man Ray « A la lumière lunaire », gouache (1940). Sourcing image : Georges Banu « Nocturnes, peindre la nuit, jouer dans le noir », éditions Biro (2005). Bibliothèque Vert et Plume)

Au moment de se coucher, Antonin aperçoit par sa fenêtre la lune qui est voilée, et se dit que le mauvais temps ne lui permettra pas de courir en forêt le lendemain comme il l’avait projeté.

Le signe que la lune lui adresser va rendre sa nuit d’autant plus délicieuse qu’il pourra la prolonger autant qu’il voudra. S’il n’avait pas prévu de faire du sport, il se serait au contraire levé en pestant sans raison contre le mauvais temps. C’est tout le paradoxe de l’esprit humain.

Un peu plus tard. L’atmosphère qui s’est alourdie l’empêche de trouver le sommeil. Il se relève. Aucun bruit ne vient agacer ses oreilles. Il va dans le jardin. Pas un souffle d’air, personne. Tant mieux car il est nu. Il s’allonge dans l’herbe. Contemple le ciel. Il respire le parfum de la terre. Comment se fait-il qu’il n’ait pas eu plus tôt l’idée de jouir de la chaleur de la nuit plutôt que de s’en plaindre ? Il voudrait demeurer ainsi jusqu’à ce que la pluie commence à tomber. Ce sont des pas sur le chemin et le son d’une conversation qui le contraignent à battre en retraite.

La nuit feinte

Paul Klee « Feu par pleine lune », huile sur toile (entre 1920 et 1930 - date imprécise). Klee est né en 1879. Il est mort en 1940. Sourcing image : Georges Banu « Nocturnes, peindre la nuit, jouer dans le noir », éditions Biro (2005). Bibliothèque

Parce que la vie nocturne lui paraît le plus souvent artificielle, il l’appelle « la nuit feinte ». Celle des gens qui font semblant. Allez comprendre ! Encore une idée saugrenue d’Antonin.

La nuit de ceux et celles qui se retrouvent le soir dans un bar, parlent de foot et de politique en buvant,  jusqu’à ce que l’alcool leur monte à la tête. La nuit des touristes que l’on dépose avec de gros éclats de rire devant un cabaret ou un night-club. Celle des fêtes foraines où les voyous donnent des frissons aux filles, celle des machines à sous. La nuit des feux d’artifice, des sons et lumières.

La nuit sert de décor à un public affamé de spectacles.

Il faut dire, pour sa décharge, qu’Antonin est un amoureux de la solitude. Il entretient avec elle une relation.

Flash infos artistes

Paul Klee. 1879-1940. Peintre suisse allemand.

Man Ray. 1890-1976. Photographe et peintre d’origine américain, devenu célèbre à Paris où il intégra le groupe de surréalistes.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
*