L’idée s’est renversée sur la table

Cet article est une appropriation du poème « La Révélation » de Zbigniew Herbert, poète polonais dont les textes sont publiés en édition bilingue par « Le Bruit du Temps », 2011 (bibliothèque Vert et Plume, 2012)

Le fond des choses

« deux ou trois
fois
j’ai été sûr
de toucher au fond des choses
de savoir

Le facteur sonna, mon ange entra derrière lui

Gilles Larrain « Bodybuilding », 1991. Photographie 38×35 cm. Sourcing image : Magazine L’ŒIL, « Le nu, fruit défendu ? », par Alain Dister (juill.août 2000). Collection Vert et Plume

L’épine dorsale

(…) « assis immobile     les yeux embués
je sentais mon épine dorsale
gagnée d’une claire certitude

« la terre s’arrêta
et le ciel s’arrêta
mon immobilité
était presque parfaite

Je dus rincer la théière, préparer du thé

« le facteur sonna
je dus rincer la théière
préparer du thé

Jean-Xavier Renaud « C’est Colissimot », 2010. Sourcing image ; exposition DYNASTY au MAM de Paris, été 2010 (photo Vert et Plume, juin 2010)

Le facteur

ELLE ENTRA DERRIÈRE LUI
S’ENFERMA DANS
LA SALLE DE BAINS
EN RESSORTIT PRESQUE
AUSSITÔT
NUE

« je revins dans la pièce
fini le calme parfait
l’idée du verre
s’était renversée sur la table

assis immobile
les yeux embués
empli de vide
soit de désir

si cela m’arrive encore
ni la sonnette du facteur
ni la clameur des anges

NI MON ANGE

ne me troublera

LORSQUE J’ÉCRIS

je serai assis
immobile
contemplant
le cœur des choses. »

THE END

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
*