Le théâtre de la vie

MISE EN SCÈNE DES TABLEAUX DE DUNCAN WYLIE

une réflexion sur l’idée d’avant-garde, l’écoulement du temps et la réduction de l’espace.

« Les avant-gardes n’ont qu’un temps; ce qui peut leur arriver de plus heureux, c’est au plein sens du terme, d’avoir fait leur temps. »
Guy Debord, dans son film sorti en mars 1978 (Œuvres cinématographiques complètes, Gaumont Vidéo 2005 – Source : vidéothèque Vert et Plume)

Prochainement à l’écran

Aurélie Nemours, 1976. Artiste de l'abstraction géométrique (1910 -- 2005). Son art est une réflexion sur l'essence et le devenir de l'univers

Aurélie Nemours, 1976. Artiste de l'abstraction géométrique (1910 -- 2005). Son art est une réflexion sur l'essence et le devenir de l'univers (Source : image publiée par "Le Monde")

« Ce qui est avant la forme, c’est le rythme dont le nombre est le secret. »
(Ext. du communiqué de presse du Centre Pompidou pour la rétrospective de 2004)

RÉFLEXIONS INSPIRÉES PAR LA LECTURE DES CATALOGUES DE L’EXPOSITION « DYNASTY ». Une année à peine après les artistes de la Biennale de Lyon qui voulaient combattre l’indifférence et ré-enchanter le monde, voici venu le temps du désenchantement, le sentiment de l’absurde, l’idée que la production industrielle ne fait que détruire le monde et que le concept même de démocratie serait une farce. Nous avançons dans un champ de ruines, le sentiment égoïste que l’homme court à sa perte.

Par François Valménié (portrait à la fin de l’article de cet écrivain-voyageur savoyard)

Dans un mois dans un an, on détruit la maison

Rue André Theuriet, Annecy (Haute-Savoie). Les ancinnes villas de cette rue proche du lac ont presque toutes disparu pour laisser la place à des immeubles (Photo Vert et Plume, juillet 2010)

Rue André Theuriet, Annecy (Haute-Savoie). Les ancinnes villas de cette rue proche du lac ont presque toutes disparu pour laisser la place à des immeubles (Photo Vert et Plume, juillet 2010)

« Un quartier en pleine mutation »
Sous-titre emprunté au Bulletin municipal d’Annecy, à propos d’un autre quartier similaire de la ville.

DYNASTY. RÉFLEXIONS /2.
Précarité, vulnérabilité sont aussi des sensations éprouvées par de jeunes bourgeois. Angoisse d’une nouvelle génération d’artistes nourris depuis l’enfance à la console « game boy », à la vidéo, à l’ordi, à la télé et au portable, qu’une redistribution des cartes économiques à l’échelle de la planète vient déranger. Les transformations qui secouent la société européenne sont vécues comme les prémices d’une fin du monde, une extinction de la nature et avec elle de l’espèce humaine.

Chiche !

Duncan Wylie, peinture - 2010. Eposition DYNASTY, côté Paalais de Tokyo (Photo Vert et Plume, juin 2010)

Duncan Wylie, "Love all" huile sur toile, 2010 - Exposition DYNASTY, côté Paalais de Tokyo : cette toile, aux yeux de l'artiste, contient toutes les autres exposées côté Musée d'art moderne - images suivantes. (Photo Vert et Plume, juin 2010)

« … la destruction n’étant pas seulement celle de villes, mais aussi celle de l’image comme écran et comme illusion. »
Artpress, juillet-août 2010. A propos de Duncan Wylie.

DYNASTY. RÉFLEXIONS /3.
Nés après 1975, Français ou étrangers installés depuis longtemps dans notre pays, les artistes de DYNASTY ont au plus 35 ans, ils ont perdu leurs repères, sont à la recherche de nouvelles valeurs, veulent donner un nouveau sens au réel.
L’animalité, le primitif, l’homme mutant.
Un univers que toutes les certitudes ont abandonné. La vision des réalités objectives elle-même, comme un coucher de soleil, est remise en cause. La vérité n’existe plus puisque le mensonge est permanent.

L’apparition du monde-ville (1)

(1) Expression utilisée par l’ethnologue Marc Augé, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, dans un article paru en juillet 2010 dans « Le Monde ».

Images de publicités immobilières, journal "Topannonces.fr" / grand bassin d'Annecy - juill.2010

Images de publicités immobilières, journal "Topannonces.fr" / grand bassin d'Annecy - juill.2010

« … Je peux donc dire qu’il ne s’agit pas ici de ruines ou de désastres mais de constructions. »
Duncan Wylie, dans le catalogue DYNASTY du Palais de Tokyo (juin-sept.2010). Source : bibliothèque Vert et Plume

DYNASTY. RÉFLEXIONS /4.
Un état des lieux. Une bonne idée au plan de l’histoire de l’art mais surtout au plan médiatique. Créer un mini évènement pour donner à voir ceux qui d’ordinaire sont presque cachés, si peu visibles en tous cas. Les artistes pourraient-ils  aussi être des joueurs de foot ou des patrons de P.M.E. ?
On dénonce ici la montée du cynisme.
Il faut abandonner son échelle de valeurs pour comprendre l’autre.

Duncan Wylie, exposition DYNASTY. Musée d'art moderne, Paris été 2010. (Photo Vert et Plume, juin 2010)

Duncan Wylie, titre non relevé, 2010. Exposition DYNASTY, côté Musée d'art moderne - Paris été 2010. (Photo Vert et Plume, juin 2010)

« Un style de vie, un équilibre »
Slogan utilisé dans une publicité immobilière (Journal « Topannonces.fr »  / Grand Bassin d’Annecy – juill. 2010)

Les technologies, le sabre et le goupillon

DYNASTY. RÉFLEXIONS /5.
La peinture ne capte guère le regard des nouvelles générations, le dessin oui, la sculpture aussi..
Plus que jamais les nouvelles technologies, cinéma et vidéos transforment les visiteurs en spectateurs passifs agglutinés devant les écrans de petite, moyenne et grande taille, il y en a pour tous les âges. Ils délaissent les autres supports d’expression auxquels il faut accorder trop de temps à leur goût pour comprendre les intentions et le message de l’artiste.
Tous scotchés comme à la maison sur l’écran  de télé ou dans les lieux publics sur leur téléphone portable où s’inscrivent chaque semaine entre 350 et 500 messages d’amour. C’est vraiment le « Soyez accro à l’écran parce que vous le voulez bien! ».
Un jeune artiste peut-il séduire sans recourir à la projection d’images ?
L’historien d’art s’interroge à propos du contenu des nouvelles créations. Pour nourrir leurs convictions les jeunes artistes seraient à la recherche de matière qu’ils ne trouvent plus dans leur époque., leur pays, leur ville. Ils sont contraints de se projeter vers un ailleurs idéalisé, l’Amérique latine par exemple, les pays émergents plutôt que les développés. Découverte des pratiques archaïques, résurgence de croyances ancestrales que l’esprit religieux avait étouffées, que le pouvoir politique avait interdit, sabre et goupillon associés pour le pire.
A la fin du 19è siècle, le gouvernement américain avait interdit aux Indiens la Ghost dance parce qu’elle célébrait l’idée d’une possible récupération par leur peuple des terres dont les Blancs les avaient dépouillés.

Images de publicités immobilières, journal "Topannonces.fr" / grand bassin d'Annecy - juill.2010

Images de publicités immobilières, journal "Topannonces.fr" / grand bassin d'Annecy - juill.2010

« La thématique apparente de la ruine est une utopie picturale qui me permet de synthétiser mes recherches sur la représentation de l’espace, la problématique de la touche et mon histoire personnelle. »
Duncan Wylie, 2010. Source citée au-dessus.

DYNASTY. RÉFLEXIONS /6.
Quelle place les artistes occupent-ils dans notre société ? Que restera-t-il de leur travail dans une ou deux décennies se demandent les critiques d’art. Quelle est l’importance de cette question ? Doit-on s’en remettre à la postérité pour juger de la valeur d’un artiste ? Quel intérêt d’être apprécié après sa mort ? Quels sont les critères de sélection des élus et qui sont les juges ?
Tous s’attardent par exemple sur la technique du travail de Duncan Wylie qui les rassure sur la consistence du travail de l’artiste et leur fournit matière à de nombreux artistes. Personne ne lui pose de question à propos de son hostoire personnelle qu’il ne manque pourtant pas d’évoquer dans chacune de ses interviews.

Duncan Wylie, exposition DYNASTY. Musée d'art moderne, Paris - été 2010. (Photo Vert et Plume, 2010)

Duncan Wylie, titre non relevé. Exposition DYNASTY, côté Musée d'art moderne - Paris, été 2010. (Photo Vert et Plume, 2010)

« Entrez dans une autre dimension »
Slogan utilisé dans une publicité immobilière (Journal « Topannonces.fr » / Grand Bassin d’Annecy – juill. 2010)

Le temps des hommes s’accélère

DYNASTY. RÉFLEXIONS /7.
Sur le petit dépliant que le Musée d’art moderne remet à chaque visiteur à son entrée dans l’exposition figure une « Chronologie aléatoire des 3 dernières décennies » :
1980  lancement de l’enseigne Mr. Bricolage. / lancement par Xerox du 1er photocopieur couleurs entièrement automatique / indépendance du Zimbabwe (ancienne Rhodésie du sud (pays de naissance de Duncan Wylie)
1982  Mort de Georges Pérec. / Mort de Warren Oates. / Vente de la 1ère platine CD au Japon.
1983  parution du « Différend » de J.F. Lyotard. / Ouverture de la grotte de Lascaux.
1988  Première diffusion en France de la série |nom effacé]
1989  Chute du mur de Berlin
1993  lancement de l’encyclopédie numérique Encarta par Microsoft
1994  mort de Hurt Cobain
1996  sortie du film Crash de David Cronenberg

Images de publicités immobilières, bulletin municipal d'Annecy - juill.2010

Maquette d'un projet immobilier, bulletin municipal d'Annecy - juill.2010

« Ma peinture est traversée par de nombreuses forces contradictoires. »
Duncan Wylie, 2010. Source citée au-dessus.

1997  mission d’étude de la spoliation des Juifs de France. / découverte d’un mammouth congelé.
2000  parution de la maison des feuilles de Mark Z. Danielewski
2003  création de Second Life. / évacuation par l’armée suisse des derniers chalets bunkers.
2008  interdiction de fumer dans les lieux publics en France.

MARC AUGÉ.ETHNOLOGUE. « Les changements sont si importants et si rapides sur Terre que nous aurons dorénavant besoin de périodes courtes pour en prendre la mesure. La division en siècles propose des tranches de temps trop larges aux historiens de demain. »

Duncan Wylie "Time piece", 2010. Exposition DYNASTY - Musée d'art moderne, Paris été 2010. (Photo Vert et Plume, juin 2010)

Duncan Wylie "Time piece", 2010. Exposition DYNASTY - Musée d'art moderne, Paris été 2010. (Photo Vert et Plume, juin 2010)

« Un temps d’avance »
Slogan utilisé dans une publicité immobilière (Journal « Topannonces.fr »/Grand Bassin d’Annecy – juill. 2010)

MARC AUGÉ. ETHNOLOGUE. « La nouvelle idéologie du présent est celle d’un monde qui est pourtant en pleine éruption historique et scientifique. Après l’échec des grandes utopies du 19è, à l’heure de la communication instantanée des images et des messages, nous n’osons plus imaginer l’avenir et avons le sentiment de vivre dans une sorte de présent perpétuel où les évènements s’accumulent mais ne font pas sens.
Nous balançons entre nostalgie et consommation boulimique de l’actualité. »

Duncan Wylie "Untitled" (Mobile Home), exposition DYNASTY - Musée d'art moderne, Paris été 2010. (Photo Vert et Plume, juin 2010)

Duncan Wylie "Untitled" (Mobile Home), exposition DYNASTY - Musée d'art moderne, Paris été 2010. (Photo Vert et Plume, juin 2010)

« Une bulle de bien-être »
Slogan utilisé dans une publicité immobilière  (Journal « Topannonces.fr »/Grand Bassin d’Annecy – juill. 2010)

L’espace terrestre se réduit…

Jean-François Fourtou, sans titre (série Marrakech, 2007). Image parue dans Le Monde diplomatique (avril 2009) pour illustrer un article traitant de la pénurie de logements sociaux (Source : archives Vert et Plume)

Jean-François Fourtou, sans titre (série Marrakech, 2007). Image parue dans Le Monde diplomatique (avril 2009) pour illustrer un article traitant de la pénurie de logements sociaux (Source : archives Vert et Plume)

MARC AUGÉ.ETHNOLOGUE. « Jamais les cloisonnements n’ont été plus nombreux que dans ce monde où tout circule et s’uniformise. L’urbanisation du monde est une caractéristique essentielle du phénomène de globalisation. Elle passe à la fois par l’extension des mégalopoles (les « villes-mondes ») et celle du tissu urbanisé. »

… la terre n’est plus qu’un point infime dans l’espace

André-François Barbe, dessin paru dans "Hara-Kiri" (années 1970). Source : archives Vert et Plume

André-François Barbe, dessin paru dans "Hara-Kiri" (années 1970). Source : archives Vert et Plume

A propos de Duncan Wylie

Lire aussiPlaidoyer pour un monde meilleur
Dans le catalogue du Musée d’art moderne consacré à l’exposition DYNASTY, Duncan Wylie insiste sur l’importance de la relation entre image photographique et peinture puisque c’est là que s’opère le passage entre réalité et abstraction.
Par analogie, le passage entre la réalité et l’imaginaire, la relation entre l’image inspiratrice et l’écriture créatrice.

Werner Herzog « Fitzcarraldo », image du film (1982) accompagnant les propos de Duncan Wylie dans le catalogue du Palais de Tokyo consacré à l’exposition DYNASTY (été 2010). Source : bibliothèque Vert et Plume

Werner Herzog « Fitzcarraldo », image du film (1982) accompagnant les propos de Duncan Wylie dans le catalogue du Palais de Tokyo consacré à l’exposition DYNASTY (été 2010). Source : bibliothèque Vert et Plume

« Les oppositions à tous les niveaux créent un terrain propice pour explorer les possibilités de la peinture :

  • réel / abstrait
  • local / global
  • individuel / universel
  • vide/plein
  • ville / nature
  • instantané / perpétuel
  • ordre / chaos
  • mental / physique »

« Tension et rapport de force entre les extrêmes est au cœur de mon travail qui illustre également un état de suspension. »
Duncan Wylie
, 2010. Source citée au-dessus.

Portrait de François Valménié

François Valménié, la cinquantaine, l’allure sportive du citadin installé à la campagne. Né à Genève, il vit désormais dans un village de Maurienne dont les habitants le regardent comme l’un des leurs. Il voyage beaucoup. De retour chez lui, il passe son temps à lire et à écrire.
Quand  The Plumebook Café lui a demandé un article pour l’été il était dans une maison de la presse à Annecy. Il observait avec amusement les efforts déployés par les grands magazines d’art pour racoler les lecteurs qui avaient déserté la ville pour la plage : « Le grand Quizz de l’art 2010 » / « Le  guide des expos de l’été » / « Enquête sur les grandes énigmes de l’art » /  Bon plan expos été 2010 ».


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
*