Une nymphe immobile

Mise à jour : 7 janv.2012

DÉFINITION / 1.   Nymphe. Empr. au lat. « jeune mariée, fiancée ».. Mythol. Nom générique des déesses d’un rang inférieur qui hantaient les bois, les montagnes, les fleuves, la mer, les rivières. 2°. Anat. Petites lèvres de la vulve, replis membraneux qui masquent le méat urinaire, le clitoris et l’entrée du vagin. 3°. Entom. Deuxième stade de la métamorphose des insectes, intermédiaire entre la larve et l’imago Nymphe de lépidoptère. (Source : Le Robert)

Quatre séquences / 1.

La jeune femme paraissait trouver aussi naturel d’être nue au beau milieu de cette clairière que j’avais l’air surpris de l’y trouver au hasard d’une promenade que je faisais pour la première fois de ce côté-ci du village. Il faut dire que je n’habitais pas ici depuis longtemps.

Elle feignait l’indifférence

Jean-Baptiste-Camille Corot « Nymphe couchée » 1855-1858. Huile sur toile. Sourcing image : Iaine Gale « Corot », Studio éditions (1994 (bibliothèque Vert et Plume, 1995)

« Elle ne me regardait pas dans les yeux, semblait ailleurs. »

Chaque jour j’allais dans une nouvelle direction. Le soir, j’écrivais ce que j’avais vu, je dessinais la carte des chemins que j’avais empruntés et enregistrais sur mon ordinateur les photographies que j’avais prises.

Confronté au spectacle de cette femme, je ne savais trop comment réagir, impossible de faire celui qui ne l’avait pas remarquée, comme si elle avait été une sorte de personnage imaginaire, invisible en somme. Un fantasme de l’adolescent puceau que j’étais encore.

De toute évidence elle me plaisait. J’aimais ses petits seins de jeune fille. A la largeur de ses hanches je devinais qu’elle avait un postérieur superbe que je rêvais déjà d’entrevoir. La blancheur de sa peau n’était pas ordinaire, ni qu’elle fût si musclée. Ce n’était pas une paysanne mais une intruse. Nous nous ressemblions donc. Je pensais à un mannequin ou plutôt, un modèle posant pour un sculpteur ou un peintre. Cependant son allure générale était démodée, du moins aux yeux d’un Français. Si elle ne venait pas d’un autre pays, du Maroc ou de l’Egypte lointaine, elle était peut-être actrice. Elle jouait dans une pièce écrite au 19è ou un film dont l’action se déroulait à une autre époque que la nôtre.

Je réfléchissais à un moyen de captiver son attention

Julien Pacaud "Au fil de l'eau et du stylo", vers fin 2011. Sourcing image : illustration d'un article du "Monde des Livres", 6 janv.2012 (archives Vert et Plume)

J’essayai de formuler dans ma tête une phrase qui ne fût pas idiote.

Elle ne me regardait pas dans les yeux, semblait ailleurs. Mélancolique peut-être ? Elle ne parlait pas et moi pas davantage. Je devais briser ce silence ou nous allions passer le reste de la journée à nous ignorer.

J’observai qu’elle avait tiré un coin du drap sur lequel elle était allongée pour dissimuler son pubis qui était couvert de brins d’herbe avec lesquels elle devait jouer avant mon arrivée.

Ce détail m’excita. J’essayai de formuler dans ma tête une phrase qui ne fût pas idiote, que je prononcerais comme si elle m’était venue spontanément à l’esprit, grâce à laquelle elle comprendrait que je n’étais pas aussi ordinaire que les autres hommes qui étaient passés par là avant moi, j’en étais convaincu, et avaient échoué  à lui faire prononcer un seul mot. Enfin je me décidai et lui dit sur un ton ferme mais poli : « Pourriez-vous vous tourner sur le côté que je vois votre cul ! »
Je trouvai cette manière de parler plutôt franche et digne d’un garçon de mon âge.

DÉFINITION / 2.   Lépidoptères. n.m.pl. Zool. Ordre d’animaux de la classe des insectes, ainsi nommés à cause des écailles qui recouvrent leurs ailes. Les papillons sont des lépidoptères. Les lépidoptères, insectes à métamorphoses complètes (avec nymphe immobile). Source citée.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
*