Les nouveaux misanthropes

Retrouvé ces phrases extraites du livre d’Alban Bensa « La fin de l’exotisme, essais d’anthropologie critique » paru en 2006 : 
« Les misanthropes raisonnables qui aiment dans l’isolement des Indiens l’écho de leur propre solitude  [citant Descolz]
« (…) ils supportent mal de voir imposer à d’autres la grande loi commune à laquelle ils ont eux-mêmes toujours tenté de se dérober.
« (…) L’ethnologie nous apprend à aimer l’humanité sous ses autres visages. »

On se battra jusqu’au bout, on ne lâchera rien

Max Beckmann « La bataille », huile szur toile (1907. Sourcing image : « L’Art du XXè siècle, Museum Ludwig Cologne », éditions Taschen (août 1996). Bibliothèque The Plumebook Café, 08/98
Max Beckmann « La bataille », huile szur toile (1907. Sourcing image : « L’Art du XXè siècle, Museum Ludwig Cologne », éditions Taschen (août 1996). Bibliothèque The Plumebook Café, 08/98
 
N’est-il pas tentant d’appliquer les commentaires précèdentes aux nouveaux misanthropes raisonnables que seraient les faiseurs de grèves et les meneurs de mouvements révolutionnaires. Essayons, mais d’abord « Qu’est-ce qu’un misanthrope ? »
DÉF. Misanthropes. n.m. et adj. Litt. Les hommes fuyant les hommes. Ceux qui manifestent de la haine, de l’aversion pour le genre humain. Par ext. ceuxi qui ont le caractère sombre, aiment la solitude, évitent le commerce des hommes.
Ils trouveraient dans leur isolement au sein de la société, majoritairement différente d’eux, l’écho de leur propre solitude.
Ils ne supporteraient pas de voir imposer à d’autres, même si cela pourrait leur être profitable, de nouvelles règles communes auxquelles ils auraient eux-mêmes toujours refusé de se soumettre.
[Sans cesse en effet ils se mettent à la place des autres qu’ils prétendent représenter]
Ils se refuseraient par principe à aimer le monde sous de nouveaux visages .
[Ils privilégient toujours la bataille plutôt que d’envisager des alternatives à leur discours idéologique : « On va se battre, on ira jusqu’au bout »].

Flash infos artiste

Max Beckmann [1884-1950]. Peintre d’origine allemande.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
*