Déserts

 
Dans un texte du poète et écrivain Julien Gracq (1910-2007) rédigé pour accompagner les photographies de l’atelier d’André Breton, prises avant la dispersion des nombreux objets d’art qu’il contenait, je trouve une phrase de Nietzsche (1844-1900), que Gracq cite sans nous dire dans quel livre du philosophe il l’a dénichée…

Tiens, on dirait un désert…

Ted Benoît « Extrzit d’une double page avec Ray Banana », 1982. Dessin destiné à la promotion d’une convention de la B.D., publié par MÉTAL HURLANT. Sourcing image : programme des expositions des musées de Lausanne (Suisse), été 2012. Archives The Plumebook Café
Ted Benoît « Extrzit d’une double page avec Ray Banana », 1982. Dessin destiné à la promotion d’une convention de la B.D., publié par MÉTAL HURLANT. Sourcing image : programme des expositions des musées de Lausanne (Suisse), été 2012. Archives The Plumebook Café
FRIEDRICH NIETZSCHE. « Le désert s’accroît. Malheur à celui qui porte en lui des déserts ».
Les « porteurs » de désert sont de plus en plus nombreux.
 Je me demande s’ils ne sont pas en passe de devenir majoritaires…
À quoi ressemble le désert ?
À un supermarché,
…une rue embouteillée de Paris où retentissent des coups de klaxon furibonds,
à une réunion publique de concertation citoyenne,
au discours d’un homme politique au soir d’une élection,
à une réunion de travail avec de jeunes diplômés d’écoles de commerce,
une zone de n’importe quoi, 
une banlieue de grande ville,
un sermon…
Le désert partout.
Julien Gracq parlait du « machinal du monde ».

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
*