Archives annuelles : 2014

Sur le voilier on dirait des Noirs

« Tu es sûr ? » « J’aperçois un homme et deux femmes… » « Mon Dieu ! » « Il y a un enfant assis à bâbord. Ils sont quatre ! » « Des boat people, non ? » « Au beau milieu de l’Atlantique ? Avec l’orage qui se prépare ils n’ont aucune […]

Écrits pornographiques

Sur le seuil de ta demeure Sur le plancher reluisant Sur le boîtier du piano J’écris ton nom Sur la première des marches Sur la seconde et les autres Sur la porte de chez toi J’écris ton nom [suite du texte au-dessous de l’image]   Liberté ! Jamais le corps d’une femme n’est aussi parfait, […]

Frères humains

En forme de ballade TEXT UNE BALLADE QUE FEIST VILLON POUR LUY ET SES COMPAGNONS S’ATTENDANT À ÊTRE PENDU AVEC EUX. « Frères humains qui après nous vivez, N’ayez les cuers contre nous endurcis, Car, se pitié de nous povres avez, Dieu en aura plus tost de vous mercis, Vous nous voiez cy attachez, cinq, […]

Contemplation 3/3

LA PHOTOGRAPHIE CI-DESSSOUS.  Le journaliste qui avait écrit le commentaire de cette photo dans le magazine où je l’avais découpée parlait d’un cadrage « contemplatif ». Que voulait-il dire ? Sans doute l’homme qui était assis au pied de l’arbre à droite contemplait-il le fleuve (à moins que ce ne fût un lac) devant lui […]

Contemplation 2/3

« La guerre aurait-elle toujours gain de cause ? Une guerre s’achève, une autre prend le relais. La guerre ne finit jamais. La guerre est partout.  La passion de détruire, le Mal, triompheront-ils toujours de l’amour fou ? du bonheur et de la douleur d’aimer ? » J.B. Pontalis « Frère du précédent » (éd. […]

Contemplation 1/3

     Quand Louis avait un moment de libre il allait à pied jusqu’au Centre Pompidou qui avait pris l’habitude d’exposer à intervalles réguliers une nouvelle partie de ses collections de sorte que Louis découvrait chaque fois une œuvre d’un artiste qu’il ne connaissait pas. Il trouvait formidable d’être surpris par une sculpture ou une […]

Mémoire, oubli et détournement

[PHOTO CI-DESSOUS]  Anselm Kiefer racontait en 2010 qu’il lui arrive d’enfouir des tableaux sous terre. D’autres fois, il les empile pour en faire des tours. « Livrés à eux-mêmes » dit-il. La surface peinte des tableaux couchés est  invisible. Aucun ne peut être extrait de la pile, aucun n’a de sens propre.  C’est leur accumulation qui retient […]

L’origine de l’art

 « DÉDICACE.  Ah ! mille flammes, un feu, la lumière / Une ombre ! / Le soleil me suit. / Jacqueline me prolonge. » Lucien Clergue, introduction à Corps Mémorable (1957) Corps mémorable Tes mains pourraient cacher ton corps Car tes mains sont d’abord pour toi Cacher ton corps tu fermerais les yeux Et si […]

Grand Guignol

« Ce sont toujours les mêmes adversaires qu’on voit resurgir. Mêmes ambitions, mêmes vanités, même amoralisme. Et les mêmes méthodes. Et les mêmes prétextes : la raison d’État, le salut de la France. » Roger Martin du Gard « Le Lieutenant-colonel de Maumort » (p.902). Écrit entre 1940 et 1958 (Gallimard – collection de La […]

Dieu et le Président

[Satire]  Le souvenir des gosses dormant la nuit sur des cartons dans les rues de Dakar continuait d’assaillir mon esprit. Je me disais que j’avais moi-aussi la tête recouverte d’un casque colonial comme celui que portaient les anciens Français vivant en Afrique Noire. J’avais beaucoup de chance d’être né en Europe plutôt qu’au Sénégal, ou […]

Déjeuner dans la cour du musée

Jamais le sentiment de vivre un moment délicieusement snob,  réservé à une espèce d’élite intellectuelle dont on ferait partie, n’est aussi fort que durant la visite d’une exposition d’art moderne en province.  Dans un lieu privilégié comme le musée des Beaux-Arts d’Angers ou, mieux encore, la Collection Lambert en Avignon.  Le grand public, on peut […]

La rêveuse nue

C’est Mireille qui pose nue vers la fin des années 60, je crois. Pour le magazine « Lui ». Je découpais bon nombre de mes personnages féminins dans ce journal qui devait paraître une fois par mois. Il y avait aussi pas mal de dessins humoristiques exécutés par des artistes connus. Plus tard, ce journal […]

La guerre en direct

C’était hier Le journaliste : « Alain, excusez-moi de vous interrompre. On vient de nous signaler qu’un Scud a été tiré par l’Irak sur la ville de Ryad. La caméra, plan américain sur le journaliste. Il est debout dans une rue de Ryad. Il fait nuit. Le ciel est étoilé. Derrière le journaliste français, un […]

Éloge de la paresse

Brandon Herman, Tom Wesselmann, Louis TouchaguesDepuis qu’il ne travaille plus, Boris lit des choses qu’il n’aurait jamais lues auparavant. Des textes érotiques tout-à-fait contraires à l’idée même de labeur. Boris n’est pas un anarchiste. Il s’est appliqué sa vie durant à respecter les règles.  Et voilà que son esprit oisif a été séduit par les […]

Éloge de la vulgarité

DÉF. Vulgarité. n.f.. Selon Mme de Stael, ce qui est sans « élégance », sans « délicatesse » ; caractère commun ou terre à terre.  Victor Hugo, dans « Histoire et philosophie mêlées » en donne une définition parfaitement adaptée à notre époque : « Il y a une popularité misérable qui n’est dévolue qu’au […]

Faire danser les ours

« … personne jamais ne peut donner l’exacte mesure de ses besoins, ni de ses conceptions… la parole humaine est comme un chaudron fêlé où nous battons des mélodies à faire danser les ours, quand on voudrait attendrir les étoiles. » Gustave Flaubert, extrait de « Madame Bovary » II, 12 (1857)   Paroles de […]

L’enfant amoureux

Que le monde est grand ! Mohlitz « Aéroplane », 1978. Burin et pointe sèche. Sourcing image : « Mohlitz, gravures et dessins – 1963-1982 », éditions Natiris (1982). Bibliothèque The Plumebook Café

Regards sur le corps masculin

Difficile pour un Français d’accepter que des étrangers viennent semer le désordre dans le champ ordonné de ses connaissances qu’il voudrait immuables et universelles. Ainsi notre Français n’est-il pas à l’aise avec le travail d’un Henrik Olesen (né en 1967 au Danemark)  qui examine les œuvres des peintres européens et américains, entre le 14e siècle […]

En Bretagne, j’ai rencontré des Français

Heusement nous étions au début du mois de juillet, la nuit n’était pas prête de tomber. Avec un peu de chance, nous allions trouver cette chambre d’hôtes dont nous ignorions jusqu’au nom précis. « C’est dans une ferme… », disions-nous aux rares personnes à la hauteur desquelles nous nous arrêtions, dans un crissement de pneus […]

Du passé, faisons table rase

 L’orgueil de la jeunesse Nicolas Chardon « Sans titre », 1999. Crayon et acrylique sur toile, photo Jean-Michel Lapelerie . Sourcing image : bibliothèque The Plumebook Café D’emblée ces peintures ont happé son regard. Sans doute à cause de l’éclat  de l’acrylique. Couleurs néon. Sources de lumière : soleils dans une immensité de ciel bleu, et […]

Plus d'articles